Les Duologos en tournée

Les Duologos en tournée
A l’occasion de l’événement culturel métropolitain : « La Lecture par Nature », 2 Duologos vont se jouer dans 5 médiathèques de la Métropole Aix-Marseille.
Une occasion pour (re)découvrir ces deux créations :
  • Le samedi 28 octobre à 16h
    > Médiathèque de Pélissanne / Banc d’essais
  • Le vendredi 3 novembre à 15h
    > Bibliothèque du Panier à Marseille / Banc d’essais
  • Le vendredi 10 novembre à 18h
    > Salle communale de la Bouilladisse / Banc d’essais
  • Le mardi 14 novembre à 18h
    > Médiathèque des Carmes à Pertuis / Sehr Schädlich
  • Le samedi 18 novembre à 17h
    > Bibliothèque Li Campaneto à Aix-les-Milles / Sehr Schädlich

Chaque présentation sera suivie d’une discussion avec les artistes et scientifiques ouverte à tous et associée à une rencontre-atelier avec l’artiste et/ou le scientifique.

Duologos, kesako ?
Du grec ancien « lógos » : la parole, le discours et la raison.
Inventé et imaginé par le Citron Jaune, ce concept a vu le jour à l’occasion des derniers Envies Rhônements et a pour objectif d’éclairer des connaissances scientifiques par un regard artistique.
En permettant aux chercheurs et aux artistes de travailler ensemble, les Duologos leur offrent aussi l’opportunité de partager des questionnements sociétaux ou philosophiques avec un large public.
La règle du jeu est simple : deux personnalités choisies, un artiste et un scientifique, ne se connaissant pas, imaginent ensemble une performance unique sur un thème donné.

Deux Duologos sont nés en juin dernier à l’occasion des Envies Rhônements, en partenariat avec la station biologique de la Tour du Valat :

« Sehr schädlich » avec Marion Vittecoq & Yann Lheureux : duo entre une chercheuse sur les maladies infectieuses et un chorégraphe.
Elle, chercheuse sur les microbes, intervient et s’engage sur le terrain :
“Je m’appelle Marion, Je suis piégeuse agréée, Je travaille les cadavres. J’ouvre les corps par les côtes en utilisant ciseaux et scalpels. J’élimine la chair résiduelle sur des charniers, à ciel ouvert”
Lui, artiste chorégraphe, recherche expériences et rencontres insolites :
“Je m’appelle Yann mon métier consiste à désarticuler les corps, les placer dans des situations d’extrême et les exposer sur les places publiques. J’aime ces moments où je peux profiter enfin en toute liberté de ces corps, à ciel ouvert”
En empruntant les chemins du geste, de l’expérimentation, de la ruse, de la danse, des images, des sons et des mots, une scientifique et un artiste conjuguent leurs efforts et leurs doutes.
Pourriez-vous citer un nuisible ? On garde ?

« Banc d’essai » avec Delphine Nicolas & Pierre Surtel : duo entre une chercheuse sur les poissons en eau douce et un artiste plasticien.
Un Banc d’essai. Banc comme banc de poissons, banc public, banc pour s’asseoir, se reposer, contempler, réfléchir, observer… rêver.
Essai comme tube à essai, récit, tentative… Banc d’essai, une expérience de regards croisés entre Arts et Sciences pour raconter la recherche en écologie aquatique, pour sensibiliser à la biologie de conservation d’espèces de poissons menacées comme l’anguille européenne.
Des chaises hautes qui observent, des bancs qui invitent à se poser et regarder, des petits bancs par dizaines qui semblent s’animer, qui forment un banc de poisson, un banc d’anguille qui part en migration… Des mots, des couleurs et des effets miroirs pour transporter, éveiller et s’émerveiller. »