Dimanche 8 oct. : Extrêmophile > Musée départemental Arles antique

Dimanche 8 oct. : Extrêmophile > Musée départemental Arles antique

Théâtre immersif, collaboration scientifique et musique électronique.
Cie Les Sens des Mots
DIMANCHE 8 OCTOBRE, 15h au Musée départemental Arles Antique

Cette sortie de chantier sera suivie d’un échange avec le metteur en scène Thibault Rossigneux et des archéologues du Musée autour de la question de l’engagement et de l’éthique dans la recherche scientifique.

Extrêmophile est une immersion en eaux profondes, une plongée dans les fissures de la conscience d’un chef de cabinet ministériel ambitieux et refoulé, d’un pilote de drones militaires déresponsabilisé et d’une scientifique désabusée qui a renoncé à la recherche au profit de l’industrie.
Ces trois intrigues croisées nous confrontent chacune à la question de la responsabilité et témoignent de la violence froide d’une société où l’humain n’est plus au centre.
Avec ce texte fort, engagé et poétique Alexandra Badea nous plonge dans des vortex vertigineux où remords et rêves oubliés dialoguent, où intime et politique interfèrent pour nous livrer l’accès aux failles qui se trouvent en chacun de nous.
Après Corps étrangers et Une famille aimante mérite de faire un vrai repas, cette 3ème mise en scène de Thibault Rossigneux nous transporte dans un univers hypnotique et musical issu de sa collaboration avec le chercheur Christophe Pradère du laboratoire I2M de Bordeaux spécialisé dans les infrarouges.

Dans le cadre de la Fête de la Science.
Projet estampillé TRAS (Transversale des Réseaux Arts Sciences qui réunit 18 structures culturelles engagées dans le développement des relations entre arts, sciences et technologies à l’échelle française et européenne).
Spectacle gratuit dans le Musée.