Maison courbe

Obake

Une proposition artistique mouvante qui se veut adaptable au point de se mouler à l’esprit d’un lieu donné. Si Obake était une matière, il serait de la cire d’abeille encore chaude ou de  l’argile encore humide. Des créatures polymorphes, créant des liens avec le marbre de cet escalier, le bois de ce banc ou les branches de cet arbre.

Des corps malléables en constante adaptation, de l’escalade urbaine, de la danse Butô faisant appel à des émotions enfouies, des portées dans des positions de Yoga jusqu’aux peintures corporelles. Un cheminement hybride et atypique entre cirque, danse et tentative d’approche d’un sacré oublié.

Comment faire vivre et voyager ce spectacle, en respectant la nature que nous souhaitons célébrer ? En pédalant… Idéalement, sillonner à vélo, sur plusieurs jours, un territoire donné.

De et par : Hélène Leveau & Léo Manipoud – Regard extérieur : Nicolas Chapoulier – Aides à la recherche : Lionel Parlier, Yuko Kobayashi, Jérémy Damian Recherches peintures corporelles : Mathilde Leveau – Administration de production : Michel Rodrigue – Production déléguée Bonlieu scène nationale

Producteur délégué et accueil en résidence : Bonlieu Scène nationale – Annecy (74) – Coproductions et accueil en résidence: Les Subsistances – Lyon (69) / CCN2 – Grenoble (38) / Atelier 231, CNAREP – Sotteville-lès-Rouen (76) / Le Citron Jaune, CNAREP – Port St­ Louis du Rhône (13)  /  La Cité du Cirque pour le Pôle régional cirque du Mans (72)  / Espace Périphérique – Paris (75) – Accueil en Résidence: avec le soutien de Latitude 50, Pôle des arts du cirque et de la rue – Marchin (BE) – Subventions (en cours) : Drac Auvergne – Rhône-Alpes, Conseil départemental de l’Isère, Ville de Grenoble