2 juillet
2 juillet
samedi
RENCONTRE DU 3e TYPE — UNE SOIRÉE À LA TOUR DU VALAT
Balkis Moutashar / Nathalie Pernette / Sofia Teillet — l’Amicale /
À partir de 17H
À la Tour du Valat, Le Sambuc — Arles
Tout public

Gratuit
Bar et restauration sur place

Une journée dédiée au dialogue entre humain·e·s et non humain·es. Entre expérience sensible et rencontre du troisième type, trois artistes traduisent pour nous leur conversation avec animaux ou végétaux.

Climal
18H
Balkis Moutashar

Cette performance est la restitution d’une semaine d’observation du mouvement des chevaux de Camargue. Balkis Moutashar nous livre ici une étape dans sa recherche entre langage animal et écriture chorégraphique.

Tout public

Performance chorégraphique in situ — Étape d’un projet au long cours

Cette performance est la restitution d’une semaine d’observation du mouvement des chevaux de Camargue. Balkis Moutashar nous livre ici une étape dans sa recherche entre langage animal et écriture chorégraphique.

Animale
19H
Nathalie Pernette

Depuis 2006, Nathalie Pernette danse avec des souris. Dans cette performance qui mêle extraits chorégraphiques et échanges avec le public la chorégraphe partage sa connaissance de ces petits êtres et de leur mode de communication.

Tout public

Performance chorégraphique

Depuis 2006, Nathalie Pernette danse avec des souris. Dans cette performance qui mêle extraits chorégraphiques et échanges avec le public la chorégraphe partage sa connaissance de ces petits êtres et de leur mode de communication.

Rencontre
20H

Un échange entre arts et sciences, pour tenter de (r)établir le dialogue, animé par Virginie Maris, Philosophe de l’environnement — CNRS, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive à Montpellier.

Un échange entre arts et sciences, pour tenter de (r)établir le dialogue, animé par Virginie Maris, Philosophe de l’environnement — CNRS, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive à Montpellier.

De la Sexualité des Orchidées
22H
Sofia Teillet — l’Amicale

Sofia Teillet s’est prise d’une passion pour l’orchidée au point de tout lire à son sujet. De l’observation approfondie de cette plante nait cette conférence spectacle. Une dissection du vivant pleine d’humour, qui nous rapproche malicieusement de ce qui pourrait nous sembler radicalement différent.

à partir de 14 ans

Conférence-spectacle

Sofia Teillet s’est prise d’une passion pour l’orchidée au point de tout lire à son sujet. De l’observation approfondie de cette plante nait cette conférence spectacle. Une dissection du vivant pleine d’humour, qui nous rapproche malicieusement de ce qui pourrait nous sembler radicalement différent.

3 juin
3 juin
Vendredi
L’AMOUR À MORT — UN WEEK-END AVEC LE THEATRE D’ARLES
Adèle Zouane / Les 3 points de suspension
19H30 - 21H30
Domaine de la Cure - Maison du cheval Camargue
à partir de 12 ans

À mes amours: 5 €
Réservation

Hiboux 10€
Réservation

S’il y a bien deux choses importantes dans la vie, c’est l’amour… et la mort. Un week-end. Deux spectacles. Un lieu d'exception en Camargue. Avec le soutien du Conservatoire du Littoral et du Parc Naturel Régional de Camargue

Avec le soutien du Conservatoire du Littoral et du Parc Naturel Régional de Camargue

À mes amours
19h30
Adèle Zouane

Du premier baiser à la première fois… A mes amours est une invitation à retraverser les différents visages de l’amour avec les yeux d’une enfant puis d’une adolescente et enfin d’une jeune femme. De l’obsession perpétuelle pour l’un au simple regard pour l’autre, ce récit puise dans le terreau intime du vécu pour nous dévoiler les coulisses d’un parcours amoureux qui touche à l’universel. La vision pleine de finesse d’une jeune auteure doublée d’une comédienne singulière. Un regard espiègle et décapant sur l’amour !

Écriture et interprétation : Adèle Zouane
Mise en scène : 
Adrien Letartre
Regard :
 Eric Didry
Costume :
 Oria Steenkiste
Technique :
 Jaime Chao

à partir de 12 ans

Réservation

Du premier baiser à la première fois… A mes amours est une invitation à retraverser les différents visages de l’amour avec les yeux d’une enfant puis d’une adolescente et enfin d’une jeune femme. De l’obsession perpétuelle pour l’un au simple regard pour l’autre, ce récit puise dans le terreau intime du vécu pour nous dévoiler les coulisses d’un parcours amoureux qui touche à l’universel. La vision pleine de finesse d’une jeune auteure doublée d’une comédienne singulière. Un regard espiègle et décapant sur l’amour !

Écriture et interprétation : Adèle Zouane
Mise en scène : 
Adrien Letartre
Regard :
 Eric Didry
Costume :
 Oria Steenkiste
Technique :
 Jaime Chao

HIBOUX
21H30
Les 3 points de suspension

Hiboux est une messe contemporaine qui explore nos manières de faire “rite”, nos représentations du deuil. Hiboux est aussi une histoire chorale qui nous raconte et nous invente. Autour d’une table ronde, trois musiciens/comédiens et un conseiller funéraire explorent les relations qui nous unissent aux disparus. On y parle avec tendresse et humour de la mort, de croyances, des rites et cérémonies, de spiritisme, de passé et de futur, d’immortalité et d’éternité.

Mise en scène : Nicolas Chapoulier
Écriture : Les 3 Points de suspension
Distribution : Jeu: Jérôme Colloud, Renaud Vincent, Cédric Cambon. Création musicale et habillage sonore : Jérôme Colloud, Renaud Vincent, Scénographie et costumes: Cédric Cambon, Gael Richard et Sophie Deck. Administration : Lorène Bidaud, Production : Lorène Bidaud, Neyda Paredes, Diffusion : Neyda Paredes.
La compagnie est conventionnée par : le Ministère de la Culture-DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Subventionnée par : Le département de la Haute-Savoie, soutenue par la Ville de Annemasse et le Conseil Savoie Mont Blanc.

Aides à la création, co-productions et résidences : DGCA, Pôle arts de la scène-Friche-la Belle de Mai, Mar-seille, Groupe des 20-Scènes publiques-Auvergne-Rhône Alpes-Espace Malraux-Scène Nationale de Cham-béry et de Savoie, Château Rouge-Annemasse, Citron Jaune-CNAREP, Le 3bisF – Aix-en-Provence, Les Ateliers Frappaz – CNAREP, CPPC – Rennes, Lieux Publics – centre national de création en espace public, Marseille, Atelier 231-CNAREP, L’Abattoir-CNAREP, Superstrat – Regards et Mouvements, Eclat-CNAREP, Aurillac, Ka-rwan-Cité des arts de la rue – Marseille, La Bobine – Grenoble, Cie Happés, La Déferlante-Notre Dame de Monts.

à partir de 14 ans

Tarif : 10Réservez ici

Hiboux est une messe contemporaine qui explore nos manières de faire “rite”, nos représentations du deuil. Hiboux est aussi une histoire chorale qui nous raconte et nous invente. Autour d’une table ronde, trois musiciens/comédiens et un conseiller funéraire explorent les relations qui nous unissent aux disparus. On y parle avec tendresse et humour de la mort, de croyances, des rites et cérémonies, de spiritisme, de passé et de futur, d’immortalité et d’éternité.

Mise en scène : Nicolas Chapoulier
Écriture : Les 3 Points de suspension
Distribution : Jeu: Jérôme Colloud, Renaud Vincent, Cédric Cambon. Création musicale et habillage sonore : Jérôme Colloud, Renaud Vincent, Scénographie et costumes: Cédric Cambon, Gael Richard et Sophie Deck. Administration : Lorène Bidaud, Production : Lorène Bidaud, Neyda Paredes, Diffusion : Neyda Paredes.
La compagnie est conventionnée par : le Ministère de la Culture-DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Subventionnée par : Le département de la Haute-Savoie, soutenue par la Ville de Annemasse et le Conseil Savoie Mont Blanc.

Aides à la création, co-productions et résidences : DGCA, Pôle arts de la scène-Friche-la Belle de Mai, Mar-seille, Groupe des 20-Scènes publiques-Auvergne-Rhône Alpes-Espace Malraux-Scène Nationale de Cham-béry et de Savoie, Château Rouge-Annemasse, Citron Jaune-CNAREP, Le 3bisF – Aix-en-Provence, Les Ateliers Frappaz – CNAREP, CPPC – Rennes, Lieux Publics – centre national de création en espace public, Marseille, Atelier 231-CNAREP, L’Abattoir-CNAREP, Superstrat – Regards et Mouvements, Eclat-CNAREP, Aurillac, Ka-rwan-Cité des arts de la rue – Marseille, La Bobine – Grenoble, Cie Happés, La Déferlante-Notre Dame de Monts.

8 avril
8 avril
vendredi
Fête de la charpente
Le citron jaune
18h30
Citron Jaune Port-Saint-Louis-du-Rhône
ouvert à tout.e.s

· Entrée libre et gratuite
· Bar toute la soirée. Nous ne prenons pas la carte. Prévoyez des espèces !
· Méchoui. A prix libre dès 19H

On rénove notre bâtiment. Jusqu’à l’automne 2022, c’est le chantier. Et qui dit chantier, dit fête de chantier !

Cette première party célèbre la fin de la pose de la charpente. Aux visites officielles du futur lieu se mêlent des explorations décalées, DJ set et grand méchoui comme le veut la tradition des compagnons. On en profite pour vous montrer tout ce qui se fabrique artistiquement en ce moment au Citron.

Visite du chantier
Agence d’architecture LAND et Avenir Bois Construction
19H

Visite du chantier et présentation par anticipation du futur bâtiment par l’architecte de l’agence LAND et le charpentier de Avenir Bois Construction.

Les Pieds dans le plat
En continu
KompleX KapharnaüM

Première esquisse d’un projet en cours de création, cette installation donne la parole aux saintlouisien.nes sur leurs secrets culinaires. Ça donne faim !

Les Pieds dans le plat est une proposition artistique de la compagnie KompleX KapharnaüM dans le cadre du Contrat de ville Port Saint Louis du Rhône – Métropole Aix Marseille Provence, avec le soutien de la fondation Logirem.

Tout public

Installation visuelle et sonore

Première esquisse d’un projet en cours de création, cette installation donne la parole aux saintlouisien.nes sur leurs secrets culinaires. Ça donne faim !

Les Pieds dans le plat est une proposition artistique de la compagnie KompleX KapharnaüM dans le cadre du Contrat de ville Port Saint Louis du Rhône – Métropole Aix Marseille Provence, avec le soutien de la fondation Logirem.

Exploration pataphysique
19H30 et 22H30
L’Agonie du palmier

Les GPS (Guides Parfois Sérieux) ont découvert les secrets insoupçonnés du citron jaune… ils vous feront revivre leur enquête, leurs questionnements et leurs déductions.

à partir de 10 ans

Enquête marchée

Les GPS (Guides Parfois Sérieux) ont découvert les secrets insoupçonnés du citron jaune… ils vous feront revivre leur enquête, leurs questionnements et leurs déductions.

Danser dans mon petit salon sans me poser de question
21H
Muerto Coco

Pendant plus d’un an, Maxime Potard part à la rencontre de personnes croisées au hasard des rues ou invitées à échanger sur le sujet. De ces paroles, il tente de tirer le fil d’une écriture du réel, qui mêle expériences personnelles, autofiction et paroles d’inconnu.e.s. Il propose un poème qui se fabrique comme une pensée en mouvement. Un poème qui se dit et qui se danse.  En costard ou en culottes en dentelles (pour hommes, bien sûr).

Sur un canapé posé au milieu des gens.

C’est des intimes qui transpirent dans l’espace commun. Une mosaïque chorégraphique, textuelle et sonore qui vient s’amuser des concepts de normes et de masculinités. Une exploration d’une extrémité à l’autre des codes de genre pour observer ce qu’il se passera s’ils n’existaient pas. C’est une comédie musicale, enfin, chantée par une mystérieuse créature. Et si l’envie nous en prend, peut-être finira-t-on tous par danser.

Conception et interprétation Maxime Potard – Texte Maxime Potard, les interviewé·e·s, et peut-être d’autres… – Regard extérieur & chorégraphique Leonardo Montecchia – Regards complices Marc Prépus, Raphaëlle Bouvier – Costumes Julie Honoré – Régie et construction Loïc Lavault – Création lumière Julien Sabato – Création sonore Roman Gigoi
Production Charles Bodin

Production : le Détachement international du Muerto Coco – Coproductions : Théâtre Joliette, scène conventionnée art et création – expressions et écritures contemporaines (13) ; Pôle arts de la scène – Friche la Belle de Mai (13) ; Théâtre Passerelle, scène nationale Gap / Alpes du Sud (05) ; Le Citron Jaune, centre national des arts de la rue et de l’espace public (13) ; L’Atelline, lieu d’activation art & espace public (34) ; L’Abattoir, centre national des arts de la rue et de l’espace public (71) ; Superstrat, parcours d’expérience artistique (42) –  Avec le soutien :  La Cave Poésie René-Gouzenne (31) ; l’Université de Montpellier (34) ; Animakt, lieu de fabrique des arts de la rue, du cirque et d’ailleurs (91) ; Le Centre culturel de Cucuron Vaugines (84) ; Le Klap – Maison de la danse (13).

à partir de 10 ans

Pendant plus d’un an, Maxime Potard part à la rencontre de personnes croisées au hasard des rues ou invitées à échanger sur le sujet. De ces paroles, il tente de tirer le fil d’une écriture du réel, qui mêle expériences personnelles, autofiction et paroles d’inconnu.e.s. Il propose un poème qui se fabrique comme une pensée en mouvement. Un poème qui se dit et qui se danse.  En costard ou en culottes en dentelles (pour hommes, bien sûr).

Sur un canapé posé au milieu des gens.

C’est des intimes qui transpirent dans l’espace commun. Une mosaïque chorégraphique, textuelle et sonore qui vient s’amuser des concepts de normes et de masculinités. Une exploration d’une extrémité à l’autre des codes de genre pour observer ce qu’il se passera s’ils n’existaient pas. C’est une comédie musicale, enfin, chantée par une mystérieuse créature. Et si l’envie nous en prend, peut-être finira-t-on tous par danser.

Conception et interprétation Maxime Potard – Texte Maxime Potard, les interviewé·e·s, et peut-être d’autres… – Regard extérieur & chorégraphique Leonardo Montecchia – Regards complices Marc Prépus, Raphaëlle Bouvier – Costumes Julie Honoré – Régie et construction Loïc Lavault – Création lumière Julien Sabato – Création sonore Roman Gigoi
Production Charles Bodin

Production : le Détachement international du Muerto Coco – Coproductions : Théâtre Joliette, scène conventionnée art et création – expressions et écritures contemporaines (13) ; Pôle arts de la scène – Friche la Belle de Mai (13) ; Théâtre Passerelle, scène nationale Gap / Alpes du Sud (05) ; Le Citron Jaune, centre national des arts de la rue et de l’espace public (13) ; L’Atelline, lieu d’activation art & espace public (34) ; L’Abattoir, centre national des arts de la rue et de l’espace public (71) ; Superstrat, parcours d’expérience artistique (42) –  Avec le soutien :  La Cave Poésie René-Gouzenne (31) ; l’Université de Montpellier (34) ; Animakt, lieu de fabrique des arts de la rue, du cirque et d’ailleurs (91) ; Le Centre culturel de Cucuron Vaugines (84) ; Le Klap – Maison de la danse (13).