SAMEDI 17 NOVEMBRE > Le labo des Envies > Musée départemental Arles antique

Le Citron Jaune choisit des thématiques en résonance avec la société dans laquelle nous évoluons, de manière à faire dialoguer différents secteurs habituellement cloisonnés comme l’art, la science, l’environnement,
l’éducation… et à y associer le plus largement possible les populations du territoire au travers de spectacles, rencontres, ateliers, guinguettes… afin de partager, échanger et construire ensemble.
Équilibre/déséquilibre, visible/invisible, écouter le paysage, homme-animal sont quelques-unes des thématiques qui ont guidé nos programmations.

Avec la Tour du Valat, les Marais du Vigueirat, le Musée départemental
Arles antique, le Museon Arlaten et le Parc de Camargue, nous avons créé le Cercle Arts-Sciences et Société en Camargue afin d’agiter ensemble
nos méninges et notre environnement sur les questions essentielles qui les traversent.

Un premier temps de rencontres issu de ces réflexions vous est proposé le 17 novembre au Musée départemental Arles antique, autour de la résidence de la compagnie Pernette. Le Musée est une riche source d’inspiration pour les danseurs qui y sont accueillis pendant une semaine. Il sera question du temps qui passe, de ce qui érode, de ce qui disparait, ce qui conserve aussi parfois. Les visions archéologiques et propositions artistiques dialogueront entre érosion lente et celle beaucoup plus rapide de la biodiversité.

PROGRAMME :

15h Échanges et remue-méninges [120mn]
Scientifiques, artistes et citoyens se rencontrent autour de la table pour un mélange d’idées fertiles qui nous amènera peut-être à croquer la Camargue tout en sensibilité…

17h Visite du Musée [45mn]
avec Marie Laure COURBOULES, restauratrice Mosaïque et Bois du MDAA

18h Sortie de chantier (étape de création) [45mn]
La Figure de l’érosion / CIE PERNETTE
Pièce chorégraphique pour quatre danseurs en espace public.
Troisième volet du triptyque Une Pierre presque immobile.
La chorégraphe Nathalie Pernette s’inspire des statuaires de nos villes et de nos musées pour créer des figures. Après la Figure du gisant – représentation de la mort, la Figure du baiser – images de l’amour, la Figure de l’érosion, lente et fascinante disparition par désagrégation termine ce triptyque.

19h Discussion et Apéro – Delta
Née en 2016, l’association Delta regroupe trois structures nationales dédiées aux Arts de la Rue, Le Citron Jaune, la FAI-AR et Lieux publics qui mènent des actions à l’échelle de la métropole Aix-Marseille-Provence.